Empreinte 1

Photographie en édition limitée.

Tirage argentico-numérique sur papier Kodak Ultra Endura, satiné.

Tirage numéroté et signé par l'artiste.

30 x 40 cm (édition limitée à 150 exemplaires) 50 x 70 cm (édition limitée à 75 exemplaires) 65 x 91 cm (édition limitée à 50 exemplaires)
Besoin d'aide ?
Tirage seul Encadré (image de 20cm x 28cm) Encadré (image de 35cm x 49cm) Contrecollé Caisse américaine

90,00 € TTC

Empreinte 1

 

Photographie issue de la série Empreintes.

 

Partie d'une réflexion sur la citoyenneté, Céline Boyer a invité trente personnes de nationalités ou d’origines différentes à partager leurs souvenirs et leur ressenti.

 

En participant au projet "Empreintes", toutes nous livrent un témoignage riche et sincère sur leurs ancêtres, leurs racines et leur culture.

 

Valentin, 23 ans :

"Je suis né à Besançon en 1986. Je tiens mes origines suisses du côté de ma mère.
C'est en 1926 que les parents de ma grand-mère maternelle ont quitté la ville de Vevey dans le canton de Vaud. Ils étaient agriculteurs et il n'y avait plus assez de terrains agricoles ni de fermes pour pouvoir vivre convenablement.
Ils se sont alors installés en France, en Haute-Saône, dans une ferme à la campagne. La transmission de mes origines est ainsi venue jusqu'à moi.
Aujourd'hui, je ne possède guère de famille en Suisse, mis à part quelques cousins et cousines éloignés. Je ne retourne dans ce pays que pour le "traverser" ou pour quelques week-ends. Mais je n'ai plus aucun contacts avec ma famille vivant là-bas. Seule, ma grand-mère y retourne de temps en temps pour voir ses cousins.
Malheureusement ma grand-mère était trop petite quand elle est venue vivre en France pour se souvenir réellement de nos racines. C'est pourquoi je ne peux pas en dire davantage concernant la culture. Cela ne veut en aucun cas dire que je rejette mes origines ! "

 

 

Recherche

Newsletter